ASFC - Rapport sur Objectif 2020 - Décembre 2017
Borne D’inspection Primaire et Application De Déclaration Électronique FrontièreCan

La borne d’inspection primaire est un projet de TI à grande échelle dans le cadre duquel l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) collabore avec les autorités aéroportuaires de l’ensemble du Canada afin d’accroître la sécurité, de réduire les temps d’attente pour les voyageurs dans les aéroports les plus achalandés du pays et de moderniser le processus frontalier dans les aéroports internationaux. Ce projet mise sur des partenariats publics privés pour offrir une solution novatrice qui profitera aux Canadiens, aux visiteurs et aux autorités aéroportuaires canadiennes, et s’harmonise étroitement avec la priorité du gouvernement du Canada de mettre en œuvre des technologies novatrices et des services numérisés.

L’intégration de nouvelles bornes permet à l’ASFC d’adopter un traitement entièrement numérique à la frontière. Pour les Canadiens, cela signifie que de remplir une carte de douane sur papier lors d’un vol de retour au Canada sera bientôt chose du passé. Les bornes ont déjà été déployées dans six grands aéroports, soit Ottawa, Vancouver, Toronto (Aérogare 3), Edmonton, Halifax et Montréal, et près de 6 millions de passages avaient été effectués au 1er décembre 2017!

Ceux qui cherchent à gagner encore plus de temps peuvent remplir leur déclaration à l’avance à l’aide de l’application mobile de déclaration électronique FrontièreCan de l’ASFC. À leur arrivée, les voyageurs passeront leur code de déclaration électronique au lecteur optique des bornes de prochaine génération, ce qui permettra de réduire les délais de traitement prévus aux bornes d’inspection primaire d’environ 40 %. Entre mars et octobre 2017, l’application a été téléchargée plus de 112 000 fois. Découvrez comment vous pouvez gagner du temps en utilisant la borne d’inspection primaire et l’application de déclaration électronique.

Pour assurer le succès de ces initiatives, l’ASFC a collaboré avec les opérations régionales, d’autres ministères, des autorités aéroportuaires et des transporteurs aériens. Des équipes spéciales de mise en œuvre, composées de représentants de tous les intervenants clés, ont été affectées pour chaque déploiement.

Date de modification :