Agence des services frontaliers du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Document d'information

Programme d'armement de l'Agence des services frontaliers du Canada

En 2006, le gouvernement du Canada a annoncé sa décision de financer la formation et l'armement des agents de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). Les agents de l'ASFC à tous les points d'entrée terrestres et maritimes ainsi que des agents exerçant des fonctions d'exécution de la loi à l'intérieur du pays porteront une arme à feu dans l'exercice de leurs fonctions d'ici mars 2016. Actuellement, 2 142 agents armés ont été formés et affectés dans différents endroits.

L'armement des agents de l'ASFC augmente la sécurité à la frontière et contribue à protéger nos collectivités. Elle améliore l'efficacité des agents de l'ASFC à la frontière parce qu'elle leur donne de multiples options pour faire face à des situations dangereuses et leur permet d'exécuter davantage d'activités d'application de la loi.

À la suite d'un processus d'approvisionnement concurrentiel, l'ASFC a choisi le Beretta Px4 Storm 9 mm comme arme à feu de service. Les produits Beretta sont utilisés par des organismes d'exécution de la loi et militaires partout à travers le monde.

Le rôle des agents de l'ASFC n'a pas changé à la suite de l'introduction des armes à feu de service. Les agents continuent d'assurer la libre circulation des marchandises et des voyageurs légitimes tout en assurant la sécurité à la frontière. Pour ce faire, ils évaluent les situations et font appel à leurs aptitudes, à leur formation, à leurs outils et à leur bon jugement.

Dès le début du programme d'armement, l'ASFC a adopté une norme élevée pour assurer la sécurité du public et de ses employés. L'ASFC s'est associée à la Gendarmerie royale du Canada pour élaborer un cours complet et rigoureux sur l'arme à feu de service. Ce cours est adapté aux fonctions et aux réalités des agents de l'ASFC.
Le cours offre une formation aux agents sur l'utilisation, le maniement, l'entreposage et le transport sécuritaires des armes à feu de service ainsi que sur la façon d'aborder les situations dangereuses. Les agents de l'ASFC sont au fait des situations où il est acceptable de recourir à la force et ont reçu une formation sur l'application appropriée de celle-ci tout en s'assurant de ne pas se mettre en danger, ou de mettre en danger d'autres agents ou des membres du public de façon indue.
Les travaux d'agrandissement du Collège de l'ASFC à Rigaud (Québec) sont terminés. Les nouvelles installations à la fine pointe de la technologie incluent maintenant un complexe d'exercices de tir et de simulation et des salles de classe.

Grâce à l'agrandissement, l'ASFC sera en mesure d'offrir la formation sur le maniement des armes à feu aux recrues dans le cadre du Programme de formation de base des agents (PFBA). L'armement des agents qui terminent le PFBA est un élément clé dans la réalisation des engagements en armement de l'ASFC au gouvernement du Canada, et est important car ceux-ci seront les premiers employés à commencer leur carrière au sein de l'Agence comme agents armés. En outre, le Collège de l'ASFC augmentera sensiblement la capacité de former la main-d'œuvre existante et de respecter les engagements en armement. Le Collège de l'ASFC est le plus grand et nouveau centre de formation qui soutient la formation d'armement. Trois autres emplacements existants demeurent une partie intégrante du réseau de prestation de formation de l'ASFC et sont responsables pour aider à soutenir le mandat de prestation de formation du Collège de l'ASFC de la manière la plus efficace, notamment à travers diverses composantes du programme de formation en recours à la force.

Parmi les conditions préalables que doivent remplir les agents de l'ASFC pour participer à la formation sur l'arme à feu de service, ils doivent se soumettre à un processus de sélection rigoureux, y compris une évaluation psychologique. Cette pratique est instaurée au sein des organismes d'exécution de la loi de partout à travers le pays, et l'ASFC ne fera pas exception.

Pour assurer le maintien de leurs compétences relativement au maniement de l'arme à feu, les agents de l'ASFC doivent participer à des séances d'entraînement chaque année, en plus de renouveler leur accréditation tous les ans.

L'ASFC s'est engagée à assurer une mise en œuvre et une élaboration adéquate, sécuritaire et efficace du Programme d'armement.

Renseignements aux médias
Relations avec les médias de l'ASFC
613-957-6500

Suivez-nous sur Twitter (@frontierecan), ou sur Facebook, ou consultez notre chaîne YouTube.