Information préalable sur les expéditions commerciales (IPEC)

Le programme Information préalable sur les expéditions commerciales (IPEC) met de l'avant des processus et des outils améliorés de gestion des risques permettant de cerner les menaces à notre santé et à notre sécurité avant l'arrivée du fret et des moyens de transport au Canada.

La présente page Web vise à fournir de l'information générale sur le programme IPEC. Pour obtenir toutes les lignes directrices de ce programme, veuillez consulter les Mémorandums des douanes suivants (Mémorandums D) :

Aperçu du programme

Le programme IPEC vise à fournir aux agents de l'ASFC des renseignements préalables par voie électronique afin qu'ils disposent de la bonne information au bon moment pour cerner les menaces à la santé et à la sécurité liées aux marchandises commerciales avant leur arrivée au Canada.

Phase 1 : Mode maritime

La phase I du programme Information préalable sur les expéditions commerciales (IPEC) a été mise en œuvre le et, depuis cette date, les transporteurs maritimes doivent transmettre par voie électronique les données sur le fret maritime à l'ASFC 24 heures avant le chargement au port étranger. L'ASFC peut ainsi cerner efficacement les menaces à la santé et à la sécurité des Canadiens avant l'arrivée du fret et des moyens de transport au Canada.

Phase 2 : Expéditions aériennes et maritimes chargées aux États-Unis

Depuis la mise en œuvre de la phase 2 du programme IPEC, qui a eu lieu le , les transporteurs aériens et les transitaires doivent, le cas échéant, transmettre par voie électronique les données sur le moyen de transport et le fret, ainsi que toute donnée supplémentaire sur le fret à l'ASFC quatre heures avant l'arrivée au Canada ou, si le vol vers le Canada est de moins de quatre heures, avant l’heure du départ.

De plus, la phase 2 de l'IPEC a élargi les exigences du mode maritime pour inclure les expéditions chargées aux États-Unis.

Phase 3 : Manifeste électronique

Le Manifeste électronique exigera que les transporteurs transmettent par voie électronique les données préalables sur le fret et le moyen de transport pour toutes les expéditions routières et ferroviaires. De plus, les transitaires devront transmettre à l'avance les données secondaires sur le fret, tandis que les importateurs ou leurs courtiers devront transmettre à l'avance les données de l'importateur.

Les questions portant sur le Manifeste électronique peuvent être envoyées à l'adresse suivante: emanifest@cbsa-asfc.gc.ca.

Date de modification :