Sélection de la langue

Recherche

Protégez vous contre la fraude

De : Agence des services frontaliers du Canada

Les fraudes et arnaques perfectionnées sont nombreuses au Canada, et de nouvelles voient le jour quotidiennement. Dans certains cas, les fraudeurs et arnaqueurs tentent d'imiter les services du gouvernement fédéral pour avoir accès à des renseignements personnels et financiers.

Arnaques par courriel, par message texte ou par téléphone

Des individus se faisant passer pour des représentants de l'ASFC utilisent des courriels, des messages texte et des appels téléphoniques pour obtenir frauduleusement vos renseignements personnels et demander des paiements.

Les appels téléphoniques peuvent afficher des numéros et des noms d'employés qui semblent provenir de l'ASFC. Les courriels peuvent contenir des logos, des adresses électroniques ou des noms et titres d'employés de l'ASFC afin d'induire les lecteurs en erreur.

Méfiez vous si un prétendu employé de l'ASFC communique avec vous et :

L'ASFC ne vous demanderait jamais de lui fournir votre NAS ou un numéro de carte de crédit par téléphone, par message texte ou par courriel. Si quelqu'un vous appelle ou vous envoie un courriel pour vous demander de tels renseignements ou encore de l'argent, c'est une arnaque.

Dans certains cas, les arnaqueurs utilisent de faux identificateurs de l'ASFC, tels que ceux qui suivent :

Colis postaux

Il est possible que l’ASFC appelle les destinataires ou les importateurs pour clarifier les détails de la déclaration d’un colis. Cependant, si vous recevez un appel vous disant que vous devez payer des droits et taxes sur un colis que l’ASFC détient et vous menaçant de sanctions, y compris d’une peine d’emprisonnement, sachez qu’il s’agit d’une arnaque.

Postes Canada est responsable de la perception des droits et taxes avant la livraison d’un article de courrier au destinataire.

Colis par messagerie ou colis commerciaux

Si vous attendez un colis qui sera livré par messagerie (FedEx, UPS, etc.), l’entreprise de messagerie communiquera avec vous pour organiser le paiement des droits et taxes avant la livraison. Le service de messagerie, et non l’ASFC, conservera le colis jusqu’à ce que votre paiement soit effectué.

Arnaques sur le Web

Méfiez-vous des pages Web et des applications frauduleuses qui semblent être reliées à ArriveCAN ou aux autorisations de voyage électroniques (AVE), et où l'on réclame un paiement.

Fraude relative à ArriveCAN

L'application ArriveCAN est gratuite et sécuritaire. Il s'agit de la plateforme officielle du gouvernement du Canada à utiliser pour transmettre vos renseignements lorsque vous entrez au Canada.

Utilisez ArriveCAN pour entrer au Canada.

Fraude relative à l'autorisation de voyage électronique (AVE)

Les étrangers dispensés de l'obligation de visa et certains autres voyageurs qui se rendent au Canada par voie aérienne doivent acheter une autorisation de voyage électronique pour entrer au Canada. Il s'agit d'un document lié électroniquement au passeport du voyageur. Le coût est de 7 $ CA.

Vous pouvez faire une demande et payer les frais afférents pour une seule personne à la fois sur le site Web officiel du gouvernement du Canada.

Signalement des fraudes et des arnaques

Communiquez avec le Centre antifraude du Canada afin de signaler toute fraude ou arnaque.

Consultez le site Arnaques et fraudes afin d'en savoir davantage à propos des tentatives d'imitation des services du gouvernement et des façons de reconnaître les demandes suspectes.

Signaler un problème sur cette page

Cette adresse courriel sert à signaler un problème ou une erreur sur la page. Les pourriels et les commentaires de nature injurieux seront signalées ou supprimées. Pour obtenir de l'aide au sujet d'un programme ou sur les services de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), veuillez communiquer avec le service d'information sur la frontière.

Signaler un problème par courriel
Date de modification :